OGM la lutte continue le 14/07

Publié le par AMAP de Roanne

APPEL A MOBILISATION CITOYENNE


LA ROUTE DU TOURNESOL OGM


Grâce à la mobilisation citoyenne en France, il n’y a pas aujourd’hui de culture de maïs
OGM Mon 810 dans nos champs. Mais de nouvelles cultures OGM sont apparues et
prennent de plus en plus de place, notamment en région Rhône-Alpes, où le tournesol
muté résistant aux herbicides occupe près de la moitié des surfaces de cette culture.
Il s’agit de plantes pesticides, manipulées et brevetées, donc de vrais OGM, sauf qu’ils
sont légaux car la directive européenne les exclut de son champ d’application
Les producteurs se retrouvent victimes de la propagande des firmes semencières, et les
consommateurs abusés, car il n’y a pas de traçabilité et d’étiquetage sur l’huile de
tournesol.


Nous devons lever le voile sur ce nouveau passage en force et informer paysans
et consommateurs de la vraie nature de ce tournesol


RASSEMBLEMENT OUVERT A TOUS


Samedi 14 juillet - 10 heures à Auberives (RN7 au sud de Vienne)
parking de la salle des fêtes
Au programme : - inspection citoyenne de parcelles de tournesol et information
- fauchage symbolique de tournesol muté
Chacun choisira son niveau d’engagement, soit par l’arrachage d’un plant, soit en offrant
son soutien par sa simple présence. (A noter que l’arrachage ne sera réalisé que par les
personnes en accord avec la démarche des Faucheurs Volontaires : charte, visage
découvert et risques assumés***, action non-violente)
Prévoir son panier pique-nique
Soyons nombreux pour refuser ces technologies.


Les OGM, on n’en veut pas,
ni dans les champs, ni dans les verres, ni dans les assiettes,
ni dans les auges de nos animaux,
ni dans les réservoirs de nos bagnoles,
qu’ils soient issus de transgénèse ou de mutagénèse


Les Faucheurs Volontaires
Contact : faucheurs69.42@no-log.org
06 38 85 43 38 ou 06 51 47 65 02
*** Une liste des participants au fauchage symbolique sera établie et remise à la
gendarmerie. Ne pas oublier sa carte d’identité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article