CCP de la confédération paysanne

Publié le par amapderoanne

Colmar, le 30 septembre 2011
Communiqué de presse de la Confédération Paysanne d'Alsace
Nous remercions les 60 faucheurs qui ont neutralisé les vignes OGM de l'INRA en août 2010.
Lors du procès, nous avons vu deux facettes de la recherche scientifique:
  • celle de l'INRA qui a voulu pousser au bout son essai sans tenir compte ni des citoyens, ni des paysans, en ignorant les retombées environnementales et économiques, faisant le jeu des lobbys agro-industriels.
  • celle des chercheurs ayant témoigné pour les faucheurs en faveur d'une recherche partagée entre scientifiques, savoir-faires paysans et citoyens. Jean-François Humbert, directeur de recherche à l'INRA indique que: «sans les fauchages d'OGM, depuis plus de 10 ans, rien n'aurait arrêté la mise en place, subrepticement, de ces biotechnologies».
Les OGM, refusés par une grande majorité de consommateurs, s'oppose à notre souveraineté alimentaire. Nous exprimons notre solidarité avec tous les paysans du monde qui n'ont pas toujours les moyens d'y résister.
Le procureur a demandé 3 mois avec sursis pour et 100 jours-amende à 20 euros pour les récidivistes. Le délibéré est remis au 14 octobre 2011.
Ce procès a largement remis en cause la recherche qui doit se réorienter vers l'agronomie, et rester au service des citoyens, des consommateurs et des paysans.
La Confédération Paysanne d'Alsace.
 
Anne Wanner

Confédération paysanne d'Alsace

5 place de la gare-68000 Colmar

Tél: 0389 244 319

Commenter cet article